Paris-Istambul Express

Posted: April 16th, 2009 | Author: Alex | Filed under: 01 - Europe | | Comments Off

Après des heures à étudier les cartes, les itinéraires, à préparer tous les visas, le carnet de passage en douane, l’équipement et la moto, me voilà enfin en route. Les dernières embrassades avec famille et amis aux pieds du Trocadéro à Paris ce matin du 6 avril avaient quelque peu des allures de départ au front. J’avais l’impression d’être tel un de ces appelés en 14 dont la mère sert fort entre ses bras ce fils qu’elle craint de ne jamais revoir. Forte heureusement, mon voyage se veut bien plus pacifique et mes rencontres seront j’en suis sûr bien plus amicales. Mon expédition le long de la route de la soie portera sûrement son lot d’embuches mais je sais que je peux compter sur cette solidarité qui existe dans ces régions où la terre est encore un espace inhospitalier pour l’homme.

2009_04_13-002.jpg Me voilà donc parti en direction de Munich, première étape de ce long voyage. N’étant pas un grand fan des longues section d’autoroute, j’ai prévu de profiter de mon passage par le Grand-duché de Bade pour faire un petit détour dans le massif montagneux de la Forêt Noire. Celle-ci recèle de magnifiques petites routes creusées tel le lit d’une rivière au fond d’une dense et haute forêt d’épicéas. Un véritable ravissement pour les yeux et pour le pilote avec de nombreux enchainements de petits virages. La conduite dans ce genre de terrain peut toutefois se révéler assez malicieuse en ce mois d’avril car avec l’altitude (env. 1000 m), il peut encore exister quelques petites plaques de verglas sur des parties ombragées. Enfin, le jeu en valait bien la chandelle.

A Munich, je fus hébergé par mes amis Caroline et Cord qui me firent découvrir les traditionnels et charmants BeerGarten. Toutefois, le véritable objectif de mon étape munichoise n’était pas cette heureuse découverte des plaisirs culinaires germaniques mais un stage de perfectionnement de pilotage Enduro à Hechlingen. Deux jours de formation intensive dans un magnifique espace aménagé afin de (re)prendre quelques bons réflexes et de se rappeler les quelques techniques de pilotage et même quelques lois de la physique qu’une conduite principalement urbaine peut avoir tendance à faire oublier. Pour une petite idée du stage, quoi de mieux qu’une petite vidéo.


SoliraidAsia_001_Hechlingen
par soliraidasia

Après la deuxième journée de formation, soit mercredi vers 16h30, je pris la route direction Lugano, en Suisse, où j’étais attendu par Claire et Massimo pour diner. Malheureusement, j’avais été quelque peu optimiste sur l’itinéraire et après avoir traversé deux frontières, ce n’est que vers 22h30 que je pus ôter le casque…

Après une courte nuit, je repris la route dès le lendemain matin en direction d’Ancona, où je devais embarqué pour la Grèce. Encore une fois, je décidai de profiter de mon passage pour faire un deuxième petit détour sur mon itinéraire par le lac de Come, le “plus beau site du monde” pour un certain Stendhal. La route le long de sa rive ouest, entre Menaggio et Cernobbio, traverse de nombreux petits villages à l’ambiance bucolique et offre un magnifique panorama sur le lac. Un grand moment de plaisir.

2009_04_13-012.jpg Arrivé juste à l’heure à Ancona pour embarquer sur le ferry pour Igoumenista, je profitai de la traversée pour recharger les batteries, la journée du lendemain s’annonçant encore riche en kilomètres.

Débarqué de bon matin sur le port d’Igoumenitsa, je pris la route directement en direction de Ioannina à 95km. Une heure plus tard, me voilà poser sur une sympathique petite terrasse lounge en face du lac Pamvotis en train de déguster un délicieux “café frappé”. Ainsi requinqué, il était temps de se mettre en route. L’itinéraire pour la journée prévoyait plus de 900 km avec une très scénique mais hasardeuse traversée de la chaine de montagnes du Pidée. En attendant la construction d’une belle et grande autoroute, la route entre Ioannina et Kozani est toujours empruntée par de nombreux camions de marchandises. Le passage répété de leurs roues sur le bitume chauffé par le soleil provoque la création de “flaques” totalement lisses et glissantes dans les virages. J’étais alors particulièrement content d’avoir changé mes pneus juste avant le départ. Mes nouveaux Tourance fournis par Metzeler devraient m’assurer un bon feeling et un bon grip. Voilà une petite vidéo de ce sympathique paysage, principalement à l’intention des fans de virages…


SoliraidAsia_002_Grece
par soliraidasia

Après ce passage montagneux, la route pour Istambul est assez directe, juste entrecoupée par le passage de la frontière helvético-turque. Du côté turque, ce passage est une succession de tampons, vérification de papiers et autres aller-retours entre différents bureaux avant que la dernière barrière s’ouvre, toute la procédure prenant somme toute une bonne heure…

Enfin repartis, les derniers 200 km en direction d’Istambul longent la côte avec la mer de Marmara reflétant ce soir là une somptueuse pleine lune pourpre. Me voilà donc arrivé aux portes de l’Orient.

Ps: comme vous l’aurez peut être remarqué, j’ai quelques difficultés avec la carte… le problème est en cours de résolution. Du moins, j’y travaille… 

Ps2: encore un grand merci pour tous vos messages, je vous réponds très vite.


Le départ

Posted: April 10th, 2009 | Author: Alex | Filed under: 01 - Europe | | Comments Off

Ca y est, l’oiseau s’est envolé… 

2009_04_06-depart-1-sur-1.jpg

Avant tout, je dois vous dire une chose : Merci ! merci pour tous vos messages d’encouragement, de soutien et merci d’être venus si nombreux dimanche dernier, cela m’a profondément touché. Avec tous ces témoignages d’affection, j’en suis presque devenu impatient de rentrer…

Et à tous ceux auxquels je n’ai pas encore le temps de répondre, promis, dès que j’arrive à me poser, je reviens vers vous.

Pour l’instant, c’est encore un peu la course jusqu’à Istambul, mais dès la semaine prochaine, je serai en mesure de tenir plus à jour le site.

En attendant, les photos du brunch.